Comment révolutionner son alimentation : Maitriser l’IG (Indice Glycémique)

Comment révolutionner son alimentation : Maitriser l’IG (Indice Glycémique)

Je suis fermement attaché à l’idée selon laquelle le savoir est une arme. Avoir la connaissance change une vie. Dans le domaine de la nutrition ceci est particulièrement vrai. Plus vous savez de choses et plus vous avez des chances de de changer vos « mauvaises » habitudes en « bonnes habitudes ». Aujourd’hui je voudrai parler d’une notion très largement rependue et fort utile en nutrition : L’indice glycémique des aliments (IG) (voir notre article sur l’indice glycémique des légumes).

Vous avez déjà probablement entendu parler de cette notion… L’index glycémique mesure la capacité d’un glucide à élever le taux de sucre dans le sang après un repas par rapport à un standard de référence qui est le glucose. Le glucose a un IG = 100.

Glycémie et prise de poids

En fait, à jeun, la glycémie est d’environ de 1g de glucose par litre de sang. En revanche, si l’on mange un glucide, celui-ci se transforme par la digestion en glucose, ce qui se entraîne une augmentation de la glycémie. Une glycémie normale est comprise entre 3,9 et 5,8 mmol/L. Le niveau de la glycémie dans le sang est d’une importance capitale par rapport à la prise ou la perte de poids.

Il faut savoir que tous les glucides provoquent une forte augmentation du taux de sucre dans le sang. Ce pic de glycémie intervient environ 30 minutes après consommation. La glycémie qui apparaît après la digestion entraîne la sécrétion d’une hormone :  l’insuline.

L’insuline est une hormone qui en fonction de sa présence, est susceptible de déclencher ou non le processus de prise de poids.

Pourquoi éviter les frites de pomme de terre? 

Quand l’index glycémique est élevé (ce qui est le cas de la pomme de terre) le taux d’absorption du glucide correspondant entraîne une réponse glycémique élevée.,Quand l’index glycémique est bas (ce qui est le cas des lentilles) le taux d’absorption du glucide correspondant entraîne une réponse glycémique faible, voire insignifiante.

Par exemple, l’index de référence est le glucose, 100 (sucre blanc), les pommes de terre frites ont un index glycémique (IG) de 95 alors que l’IG des lentilles est 25;

Vu sous cet angle, manger une barquette de frittes de pommes est quasi similaire à consommer du sucre blanc. 

Combien seraient d’accord pour consommer 200g de sucre blanc lors d’un repas? Pas grand monde… Et pourtant dans le sang, des frites vendues chez Mc Do produisent le même effet.

J’apporterai plus de précisions sur l’indice glycémique dans les prochains jours car l’IG d’un produit n’est pas fixe. Il peut varier en fonction d’un certain nombre de paramètres.

Laisser un commentaire

Fermer le menu