Le petit déjeuner idéal

Le petit déjeuner idéal

La plupart des nutritionnistes conseille fortement de prendre un bon petit déjeuner ou du moins de ne jamais partir le ventre vide le matin. En effet, votre corps a besoin de beaucoup d ‘énergie dès le début de la journée alors qu’il n’en a reçu aucune depuis depuis plusieurs heures (pendant la nuit). Si vous ne lui apportez pas cette énergie indispensable à travers un apport calorique alimentaire, votre organisme devra la trouver ailleurs. Il ira donc piocher dans votre masse musculaire essentiellement car source d’énergie importante, ce qui n’est pas souhaitable.
La prise d’un bon petit déjeuner décuplerait nos capacités physiques et intellectuelles.

Des études visant à établir une relation entre le petit déjeuner et le contrôle du poids chez les enfants et les adolescents montrent une corrélation entre l’indice de masse corporel (IMC) et la prise d’un petit déjeuner. L’IMC est plus bas pour les personnes qui mangent le matin et le risque de surpoids diminuerait. Ce postulat est encore en phase d’observation.
D’autres études ont révélé également que des personnes suivies pendant quelques années ont pris moins de poids lorsqu’elles prenaient un petit déjeuner plus copieux que les autres, notamment si le petit déjeuner représentait une part plus importante des calories totales de la journée.
Il ne s’agit pas de consommer plus de calories en mangeant beaucoup au petit-déjeuner, mais plutôt de mieux les répartir : la prise de poids est moindre lorsque l’apport calorique est transféré sur le petit déjeuner en diminuant celui du déjeuner et du dîner.

Pour limiter la prise de poids, il suffit de bien répartir les apports caloriques dans la journée : mieux vaut consommer des aliments riches le matin plutôt que le soir car ils auront plus de chance d’être brulés au cours de la journée que pendant la nuit.

Le petit déjeuner idéal (à la française) se composerait de :

  • une boisson chaude : thé ou café de préférence (évitez le lait car calorique et plus difficile à digérer) sans sucre
  • des protéines : un laitage (yaourts allégés ou fromage blanc 0 %) ou des œufs et de la charcuterie
  • un fruit ou fruits secs
  • céréales complètes, pain complet (voire semi complet) ou biscottes

Certaines études ont démontré que le petit déjeuner anglo-saxon riche en protéines avec œufs et charcuterie par exemple serait préférable aux sucres pour limiter la prise de poids. En effet, l’apport massif de glucides pourrait augmenter le taux d’insuline et transformer ces sucres en graisses directement stockées.

Laisser un commentaire

Fermer le menu