Les aliments « éponges » responsables de la cellulite

Les aliments « éponges » responsables de la cellulite

Les aliments « éponges » sont nommés de la sorte pour leur faculté à retenir l’eau dans les tissus. L’eau en circulation dans notre corps doit être absorbée puis rejetée par nos organes : elle permet le nettoyage cellulaire. Si elle est retenue et donc stockée, on parle alors de « rétention d’eau », une des causes principales de la prise de poids et de la cellulite. Mieux vaut abuser des aliments drainants ! Tout savoir sur la rétention d’eau.
Par conséquent, il est important de connaître ces fameux aliments éponges afin de modérer leur consommation.

Les aliments trop salés

Le sel est « l’aspirateur » à eau numéro 1 !
Lorsque vous mangez un plat trop salé au dîner par exemple, vous avez soif toute la nuit. C’est le même processus dans votre système digestif : si vous ingurgitez une quantité de sel trop importante, cela aura pour effet de retenir l’eau entre les tissus alors qu’elle est censée circuler et laver vos organes. Et de l’eau qui stagne, appelée dans le jargon médical « rétention d’eau », fait gonfler et donc grossir.

Evitez donc autant que possible le pain blanc, poissons fumés, fromages cuits, pizzas, plats cuisinés industriels, charcuterie, produits laitiers, les sauces, gâteux apéritifs, aliments contenant des exhausteurs de goûts (additifs chimiques), sodium, etc.

Le sucre industriel

Le sucre industriel, au même titre que le sel, retient l’eau dans nos tissus. Il s’agit de tous les aliments contenant du saccharose, glucose, dextrose, des édulcorants ou autres sucres de synthèse : gâteaux, pâtisseries, céréales sucrées, confiture, etc.
De plus, le sucre industriel (saccharose surtout) aura la fâcheuse tendance à se transformer en graisse, qui se stockera directement dans les fesses et les cuisses.

Les graisses animales

Les fromages cuits, beurre, crème, charcuterie, viandes grasses (viande bovine et volailles non fermières) et poissons d’élevage sont à limiter et à manger en quantité restreinte. Ces aliments sont essentiellement composés de graisses saturées, plus difficiles à digérer et donc plus facilement stockés dans notre corps car moins bien éliminés.

La farine de blé

Le gluten (la protéine du blé) peut être particulièrement difficile à digérer et donc capteur d’eau. Elle se trouve dans tous les types de pain blanc, pain de mie, pâtes (à pizza ou quiches), biscuits, etc.
Il existe d’autres formes de gluten présent dans les céréales, qui n’impactent pas la rétention d’eau : le maïs, le seigle, l’orge, le sorgho, le millet, l’avoine (dans une moindre proportion), etc.
Mais si votre organisme parvient parfaitement à désintégrer cette protéine, inutile de la rayer de votre alimentation. Pour le savoir, supprimez-la de vos menus quelques temps et observer un changement éventuel.

Laisser un commentaire

Fermer le menu