Les protéines : le meilleur allié des régimes !

Les protéines : le meilleur allié des régimes !

Les protéines ont fait le succès du régime Dukan, basé sur une alimentation excessivement riche en protéines, notamment au début du régime.
Mais les protéines n’ont pas attendu le Docteur Dukan pour prouver leurs bienfaits sur l’organisme, surtout si vous souhaitez perdre du poids et maigrir des hanches et des cuisses. Elles renforcent votre masse musculaire et limitent l’apport de graisse.

Où trouver des protéines ?

Les protéines se trouvent dans :

  • les produits laitiers : lait, fromages (frais ou fermiers), beurre, crème, yaourts, caséines, etc.
  • les légumes secs (plantes à gousses) : lentilles, haricots secs (blancs ou rouges), soja, fève, pois-chiche, pois cassés, etc.
  • les céréales complètes
  • le pain, les pâtes, le riz
  • le poisson
  • la viande
  • les œufs
  • les fruits secs et oléagineux : amandes, noix, noisettes, pistaches, etc.

Protéines : quand faut-il les consommer ?

Les protéines sont les bienvenus à tous les repas :

  1. au petit déjeuner : manger des protéines au petit déjeuner limite les aliments riches en sucres rapides, qui se digèrent d’ailleurs beaucoup plus vite. Les protéines donnent l’énergie nécessaire pour débuter la journée et vous permettent de tenir jusqu’au repas de midi sans la grosse fringale
  2. au déjeuner : c’est l’occasion de faire le plein de protéines végétales avec des féculents ou des légumes secs, ce qui vous évitera d’avoir un creux dans l’après-midi. Les protéines animales seront à préférer le soir.
  3. au goûter : si vous vous octroyez une petite collation, un yaourt ou du fromage blanc avec une tranche de pain ou un fruit feront un en-cas raisonnable comparé à des gâteaux ou autres aliments sucrés.
  4. au dîner : le repas du soir devra aussi contenir des protéines, associées à des légumes. Optez pour des protéines faiblement caloriques comme la viande blanche et un yaourt nature.

L’alimentation occidentale est généralement trop riche en protéines animales au détriment des protéines végétales. Pourtant, elles sont beaucoup moins caloriques et plus nourrissantes, ce qui limite la quantité de nourriture ingérée et le risque de faim entre les repas.

Laisser un commentaire

Fermer le menu