La sédentarité te tue à ton insu

La sédentarité te tue à ton insu

Dans mes précédents articles, j’ai insisté sur les risques de l’obésité. Par la suite, j’ai commencé à expliquer pourquoi nous nous avons du mal à perdre du poids. Dans cet article, je vais parler d’un autre paramètre qui explique pourquoi nous prenons si facilement du poids : LA SÉDENTARITÉ.

Genèse de la sédentarité

En fait, l’homme n’a pas toujours été sédentaire. Bien au contraire. Pendant longtemps, l’homme a été nomade. Il se déplaçait très souvent. A l’instar des oiseaux, il ne s’établissait pas définitivement à un endroit. Par contre, avec la croissance de la population et le développement technologique, il y’a eu de moins en moins de raisons de se déplacer. Mais surtout, les déplacements ont été fortement simplifiés.

Conséquences directes de la sédentarité

Sans le vouloir directement, le développement des moyens de transport et de communication a fortement contribué à immobiliser les populations. De plus, le développement technologique a fortement chamboulé les habitudes quotidiennes.

Par exemple, nos ancêtres vivaient de la chasse, de la pêche, de l’élevage et surtout de l’agriculture. On remarque qu’aucune de ces activités ne peut se faire en étant assis derrière un bureau, ou encore via un pc.  De plus, à l’époque, il n’y avait pas de tracteurs super puissants, mais plutôt des charrues tractées par des bœufs sous la conduite d’hommes.

Cette mobilité a toujours préservé l’homme de diverses maladies. Je suis convaincu que si nos ancêtres avaient à leur disposition la médecine que nous avons de nos jours, ils auraient vécu plus longtemps.

Aujourd’hui nous ne bougeons quasiment plus, et c’est là notre plus grand tort.

La sédentarité nous tue lentement mais surement

Je crois que nous avons développé une dépendance au confort et à la facilité. Pour effectuer les plus petites distances nous avons besoin d’aide. Monter quelques étages ne saurait se faire sans ascenseur, ou encore escalator. Chaque jour, je vois des milliers de personnes se bousculer et faire la queue, pour prendre un escalator alors que les escaliers voisins sont vides… ALLO!!!

Au bureau, c’est l’attente aux ascenseurs au détriment des escaliers. Pire, je vois des gens installés au même étage, s’appeler pour obtenir des infos, car « on a la flemme de se lever »…

Notre style de vie sédentaire contribue malheureusement à nous tuer à petit feu. Savez-vous que désormais la sédentarité tue plus que le tabac? On dénombre par an 5,3 millions de décès provoqués par des maladies cardiovasculaires: hypertension, diabètes, cancers. Elles sont provoquées essentiellement par l’inactivité physique.

Quelques exemples

Tandis que nos ancêtres marchaient 16 km par jour, l’homme moderne marche 2,5 km par jour et prend en moyenne un kilo par an.

Je me rappelle de ma propre enfance. J’ai grandi à Douala, au Cameroun. j’allais à l’école dans le quartier voisin, et chaque matin, on marchait (oui, on allait à l’école à pied et en groupe – joies de mon enfance)… On n’y allait pas en bus… encore moins assis dans la voiture de papa, lol. le trajet durait entre 30 et 45 min. A chaque pause, je jouais non pas aux jeux vidéos (assis sur le canapé), mais plutôt dans la cour de récréation.

Quand ma journée d’écolier se terminait, je rentrais à la maison manger. Je faisais ensuite mes devoirs et… c’était reparti pour une nouvelle séance de football et autres activités. Bref, on bougeait.

Beaucoup manger ne suffit pas à nous faire prendre du poids. J’en ai pour preuve les sportifs. Ce sont de gros mangeurs, mais ils ne prennent pas de poids. Nous prenons du poids principalement parce que nous ne bougeons pas assez. Nous prenons des calories lorsque nous mangeons. Mais nous les brûlons quand nous bougeons.

Le drame de notre génération est que nous mangeons de plus en plus mal, mais ne brulons plus ces calories. Conséquence immédiate : Nous stockons l’excédent de calories et c’est le début des ennuis.

Dans laquelle des catégories vous reconnaissez-vous?

Laisser un commentaire

Fermer le menu