Les régimes dissociés

Les régimes dissociés

Les régimes dissociés permettent de manger tout ce dont on a envie mais pas en même temps, d’où le nom « régimes dissociés ».
En effet, l’association d’aliments peut rendre plus difficile la digestion et l’élimination des graisses.

L’effet positif des régimes dissociés

La consommation d’un seul type d’aliment réduit généralement la quantité ingérée : vous mangerez moins si vous avez une chose à manger au lieu de quatre, même si vous en avez la même quantité. Manger moins signifie souvent perte de poids.

L’effet négatif des régimes dissociés

Comme tous les régimes peu variés, les régimes dissociés peuvent provoquer des carences importantes et une fatigue certaine .
Si un régime dissocié vous tente, sachez néanmoins qu’aucune efficacité réelle a été prouvée scientifiquement et qu’au contraire les lipides et les protéines sont apparemment digérés de la même façon qu’ils soient consommés en même temps ou pas.

Les régimes dissociés les plus populaires

Il existe différents régimes dissociés. Les plus connus sont :

  • le régime Antoine
  • le régime Montignac
  • le régime Shelton

Le principe commun est simple : ne pas associer certains aliments. Ces régimes n’interdisent pas la consommation d’aliments mais certains ne doivent pas être mangés ensemble.

Le régime Antoine

1 seule famille d’aliment par jour pendant une semaine.
Les familles d’aliment sont : viandes, légumes, fruits, féculents, poissons, céréales, etc.

Le régime Montignac

L’absence de privation est toujours au programme. Maigrir en se faisant plaisir : quoi de mieux?
Le régime Montignac se base sur les indices glycémiques des aliments.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur le régime Montignac.

Le régime Shelton

Le principe de base du régime Shelton : un aliment consommé seul (sans rien d’autre) ne fait pas grossir.
Ce régime conseille donc de ne manger qu’une seule catégorie d’aliments à la fois.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu